Surtout connu pour ses drones, la marque Dji propose depuis l’année dernière le Dji Osmo. Une caméra avec une nacelle de stabilisation sur 3 axes, qui filme en 4k et se contrôle à l’aide d’un smartphone. J’ai voulu tester la bête !

A quoi ça sert ?

À filmer et à prendre des photos bien sûr ! Mais le gros plus de la Dji réside dans la partie stabilisation lors des prises de vues. La caméra est capable de filmer de manière stable en toute circonstance. Elle n’a vraiment rien à envier aux gros systèmes de stabilisation, utilisés lors des tournages de film (SteadyCam) qui sont assez couteux et lourds.

Vous pouvez aussi contrôler l’ensemble des réglages : le mode Auto, manuel, Slow Motion, la stabilisation…

Dji Osmo

Comment ça fonctionne ?

La configuration de la caméra se fait par le biais du smartphone et via l’application Dji go disponible sur iOS et Android. La caméra est donc inutilisable sans smartphone.

Lorsque vous utilisez la Dji, les fichiers ne sont pas enregistrés sur votre smartphone mais sur une carte microSD à insérer dans la tête de la caméra.

Di Osmo

De la photo avec la Dji ?

En plus de filmer, vous pouvez prendre des photos ! Des panoramas à 180° et 360° sans passer par un logiciel externe. L’Osmo peut aussi réaliser des Timelapses très facilement.

Aussi la possibilité de faire des photos à pose longue pour la nuit par exemple, et enfin la sortie des fichiers se fait en Jpeg et RAW, très intéressant pour la post-production.

Mon avis

La Dji Osmo offre une très bonne qualité d’image qui se rapproche beaucoup de la GoPro, par contre elle perd un peu en qualité dès que l’on passe en basse lumière. Le gros point faible de la caméra reste le son. Le ventilateur de la caméra fait un bruit gênant qui empêche la prise de son si l’on n’éloigne pas le micro de la caméra. Dji a prévu une prise jack 3,5 avec un petit micro inclus dans le coffret. Ça peut dépanner, mais il faudra investir dans un micro externe d’une meilleure qualité. Cependant, rien n’est prévu pour fixer cette caméra, il faudra soit bricoler, soit passer par la case accessoire.

La Dji demande aussi un peu de pratique avant d’en tirer pleinement les avantages en termes de stabilisation et de souplesse de cadrage. C’est l’appareil parfait pour réaliser des vidéos de backstage et de voyage.

Côté investissement, la caméra est vendue aujourd’hui à environ 530euros. Sur le marché, il existe d’autres alternatives si on est limité côté budget. Si vous êtes vraiment intéressé par le côté stabilisation, le Zhiyun Smooth Q vient de sortir. C’est un stabilisateur pour smartphone au rapport qualité prix imbattable : 150 euros.

Pour résumer

Les plus
  • Vidéo de qualité
  • Stabilisation sur 3 axes
  • Poids léger
  • Prise en main rapide
Les moins
  • Lent au démarrage pour la connexion entre smartphone et la Dji
  • Micro
  • Perte de qualité en basse lumière