Aujourd’hui, on s’intéresse au parcours Chargé de Projets E-tourisme proposé par Logitourisme. Muriel Combret, que j’ai eu le plaisir de former (pour la partie Reporter) à Clermont Ferrand en 2017, revient sur les différentes connaissances et compétences qu’elle a pu acquérir durant cette formation.

Vous hésitez à franchir le cap ? Jetez un œil à son témoignage et sachez que ce parcours est finançable.

Tu as suivi le parcours Chargé de Projet e-tourisme, peux-tu nous dire quels étaient tes objectifs à suivre ce parcours ?

Depuis 17 ans, je travaille à l’Office de Tourisme du Pays d’Aurillac et j’ai besoin de challenge au quotidien pour me motiver, pour me booster et là j’ai trouvé une motivation comme jamais je n’aurais pensé. Consciente des nouveaux métiers des offices de tourisme et branchée numérique dans ma vie perso, je me suis dit pourquoi ne pas concilier l’utile à l’agréable !

Peux-tu dire que ce parcours t’as aidé à intégrer de nouvelles compétences métiers ? 

Plein de nouvelles compétences professionnelles et personnelles ! Je suis arrivée au boulot avec une nouvelle vision de la grande mission du numérique : plus d’organisation, de méthode et de rigueur. Un point important que cette formation m’a permis de développer est le travail collaboratif au sein de la structure. Ce fut une découverte pour moi et les résultats obtenus sont très encourageants, c’est devenu ma locomotive sur tous les projets que je mène. Je ne parle plus de missions, mais plutôt de projets collaboratifs. Nous avons ainsi mis en place des outils collaboratifs style Asana et Slack pour mieux avancer ensemble.

L’équipe est en place depuis plusieurs années et le changement est souvent compliqué à instaurer. Cette formation m’a donné les clés pour motiver l’équipe autour de projets communs. J’ai appris aussi à défendre mes idées et à construire des argumentaires béton, je ne suis plus simple spectatrice, mais bien au contraire je suis actrice et force de proposition. Je défends mon rôle d’animatrice numérique et je dois donner l’impulsion pour obtenir les résultats souhaités !

Le module Reporter de Territoire a été une véritable découverte pour moi et pourtant la formatrice pourra vous le confirmer je partais en mode « caliméro » ! J’ai adoré apprendre les techniques de la photo et même de la vidéo. C’est un vrai plus pour la structure d’avoir une personne capable de prendre des photos et des vidéos pour alimenter nos réseaux sociaux au quotidien. Ma 1èrevidéo sur le territoire a obtenu plus de 66 000 vues sur Facebook, 342 réactions, 94 commentaires et 1971 partages ! C’est un super résultat pour notre structure ! A charge à nous, de continuer dans cette voie ! Un seul mot d’ordre : l’entraînement.

On fait le point aujourd’hui, où en es-tu d’un point de vue professionnel ? 

Suite à la formation, j’ai été nommée Chargée de Projets e-tourisme. Je gère toute la partie numérique : site Internet, réseaux sociaux, application rando … mais aussi la partie qualité de l’Office de Tourisme du Pays d’Aurillac. Mon temps dédié au numérique a tout simplement doublé ! Je travaille désormais en mode collaboratif, je ne me suis jamais sentie aussi proche de mes collègues alors qu’avant la notion « numérique » creusait un fossé énorme entre nous.

L’AMND (Assistance Numérique de Territoire) m’a permis de m’affirmer, de croire en moi. Je défends mes idées auprès de ma hiérarchie et mènent des projets de A à Z. Ma confiance en moi a grandi et grandit de jour en jour.

Après avoir obtenu le titre de Chargée de Projets e-tourisme, j’ai postulé sur un poste de Direction d’un Office de Tourisme accueillant plus de 220 000 visiteurs par an à quelques kms de mon domicile. Au début, j’y suis allée sans grande conviction, juste pour me tester, car 17 ans dans la même structure on ne sait plus trop ce que l’on vaut. Après avoir remis à jour mon CV et écrit une belle lettre de motivation…bingo je suis convoquée pour un 1erentretien. Tout le travail effectué notamment avec Pierre lors de l’AMND m’a bien aidée : se présenter, organiser sa présentation en 2 ou 3 points essentiels, savoir être convaincante… Le top ! L’entretien s’est très bien passé et j’ai été retenue parmi les 2 derniers candidats sélectionnés. Au final, j’ai été choisie !

Ce sont justement mes qualités de meneuses de projets collaboratifs, mes connaissances dans le e tourisme (stratégie numérique, stratégies éditoriales, réseaux sociaux), mes capacités d’auto formation et de veille numérique qui leur ont plu et de plus être une femme de terrain (merci Aurélie !) en prime.

Quelle satisfaction pour moi et quelle reconnaissance !

Après négociation et discussion avec le Président et directeur de l’OT d’Aurillac, j’ai décidé de rester à mon poste pour parfaire mes compétences en termes de numérique et de management de projets. Et entre nous, j’avais encore envie de continuer mes missions dans le e-tourisme : la photo, la vidéo, les réseaux sociaux… ce poste de direction arrivait un peu trop tôt après l’obtention du titre de Chargé de Projets e-tourisme (juste un mois) !

Sans cette formation, je n’aurais jamais eu la force de candidater à ce poste de direction, je n’y aurais même pas pensé. Je pense que les structures sont à la recherche de directeur exerçant un management différent d’il y a quelques années, un management collaboratif et tourné vers le numérique, c’est l’avenir des offices de tourisme ! Nous avons donc toutes les billes en main pour évoluer dans les structures. J’espère bien que dans quelques années cette opportunité se présentera à nouveau à moi et là je foncerai !

Est ce que tu t’attendais à autant d’implication en terme de travail à fournir ?

Non je ne pensais pas qu’au bout de 17 ans de carrière j’allais avoir des devoirs à la maison ! Comme les sujets abordés nous passionnent, on s’investit naturellement mais c’est vrai que les journées sont plus que rythmées entre le travail hebdomadaire et le travail demandé par la formation ! Certes, il y a le stress de ne pas faire comme il faut, mais surtout de bonnes parties de rire pour réaliser les photos et vidéos demandées ! Les retours des formateurs sont toujours très constructifs et nous aident à nous améliorer et à croire en nos compétences.

Qu’est-ce que ça t’as apporté d’un point de vue personnel ?

Tellement que je ne sais pas par où commencer. Tout d’abord et le plus important une confiance en moi accrue. Je ne me serais jamais crue capable de produire tout ce que j’ai produit autant en termes de contenus qu’en termes de prestations orales.

Cette formation m’a permis de repousser mes limites et de ne pas douter en permanence de mes capacités.

L’esprit groupe reste la clé de la réussite. Ce n’est pas qu’une formation qualifiante, c’est aussi une grande aventure humaine. On apprend des autres, on s’entraide pour tirer le meilleur de chacun, on s’encourage, on se félicite… des qualités essentielles aussi bien dans la vie perso que dans la vie pro. De très belles rencontres à la clé !

Le traditionnel pique-nique de fin de session

As-tu des conseils pour les nouveaux apprenants ?

Foncez ! Croyez-en vous et surtout appuyez-vous sur le groupe et sur les formateurs ! Vous allez douter, stresser, vous mettre dans des situations dont vous ne pouvez même pas imaginer, mais dans tous les cas vous retiendrez les victoires, les compétences acquises et les rencontres ! Vous ressortirez de cette formation grandi dans tous les sens du terme ! Prêts pour la transformation ? Alors vivez cette expérience à fond car elle passe trop vite !

En une phrase, comment pourrais tu résumer cette expérience ?

Une expérience professionnelle et personnelle, enrichissante et qualifiante, qui donnera une dimension humaine à votre mission numérique.

 

Merci à toi d’avoir pris un peu de ton temps pour cette interview et d’avoir partagé cette expérience avec nous ! Et encore plein de belles vidéos 🙂


Vous voulez aussi accéder au titre de Chargé de Projets e-tourisme ?

Il reste encore des places pour la session de Lille.

22 jours de formation / 11 sessions !
Ça démarre le 18 mars 2019 !

Des questions ? Contactez-nous via le formulaire.

Vous pouvez aussi vous inscrire pour faire séparément ANT, Reporter ou AMND.