Avez-vous vu dans les gares les nombreuses pubs Apple pour l’iPhone 7 en quatre par trois ? L’argumentaire est assez simple, il vante les prouesses du smartphone en termes de qualité d’image et de bon rendu en basse lumière. Je me suis donc poser cette question : est-ce qu’un smartphone peut remplacer un appareil photo ?

Smartphone vs Appareil photo

Avec le smartphone, on fait des photos assez souvent mais relativement peu…alors qu’avec l’appareil photo c’est l’inverse : on le sort peu mais pour beaucoup de photos. Pour moi, les deux appareils sont assez complémentaires. Le smartphone sert à dépanner, surtout si on veut communiquer vite et bien, je le rappelle ici : une image vaut 1 000 mots. On communique sur ce que l’on est en train de faire, de manger… Il faut dire aussi que personne ne se balade constamment avec un reflex autour du cou, à part les touristes bien sûr ! Alors que si l’on veut passer un peu plus de temps pour une image de belle qualité, avec une bonne composition, on va sortir le reflex.

À préciser : macro, ultra grand angle, photo au téléobjectif…c’est difficile à réaliser avec un smartphone. Impossible aussi de faire des agrandissements photos à cause de la limite des capteurs photo des smartphones.

Les limites techniques du smartphone

Allez, juste un petit peu de technique, rien de bien méchant. Aujourd’hui, il existe des téléphones haut de gamme permettant des images dont la qualité atteint jusqu’à 23 Mpx (Sony). Ils sont capables de photographier en Raw avec des rafales rapides et des interfaces de contrôle manuel. Sur le marché, les smartphones grand public proposent des définitions comprises entre 12 et 13 Mpx sur des capteurs dont la dimension varie entre 1/2,5 et 1/3 (plus le dénominateur est grand, plus le capteur sera petit).

Il est tout à fait possible d’entasser 20Mpx dans le même espace que 8Mpx. Par contre, le fait d’entasser des millions de photosites sur des capteurs de toute petite taille risque de dégrader la qualité de la photo en haute sensibilité. Il faut juste retenir que plus un capteur est grand, plus grande sera la quantité de lumière captée, ce qui va donc influer sur la profondeur de champ.

Le mode manuel du smartphone

L’iphone, par exemple, propose une interface minimaliste et impose de passer par des applications tierces pour procéder à des réglages. Il faut par exemple, installer Lightroom mobile pour photographier en Raw.

Il faut aussi savoir que les smartphones sont dénués de réglage de diaphragme, ils photographient toujours à pleine ouverture afin d’éviter le phénomène de diffraction. Mais comme on l’a vu plus haut, il est difficile d’obtenir une faible profondeur de champ en raison de leur petit capteur.

Pour les smartphones présentant un mode manuel intégré, il est impossible d’aller au-delà de 400 ISO alors que les reflex, bridges…permettent de photographier à plus de 1600 ISO sans difficulté.

Pour les qualités du smartphone (il y a en a quand même), l’autofocus est vraiment performant et présente une bonne réactivité en condition de pleine et basse lumière.

Mon avis

Le smartphone peut remplacer l’appareil photo si :

  • On se trouve dans de bonnes conditions de lumière
  • Il n’y a pas besoin de recadrer les images ou de les imprimer en grand format

Dans ces cas de figure, les smartphones offrent une qualité d’image équivalente à celle d’un reflex moyenne gamme.

Par contre, je vais garder mon réflex pour pouvoir gérer mes ISO, faire des photos de nuit et pour avoir des rendus esthétiques liés aux effets de profondeur de champ. De manière générale, je préfère aussi le réflex pour être plus stable et retoucher en profondeur mes photos grâce au format Raw.

Je pense que l’appareil photo a encore de beaux jours devant lui, par contre à choisir, il vaut mieux investir dans un bon smartphone plutôt que dans un compact d’entrée de gamme.

À ne pas oublier : quelque soit le modèle que vous choisissez, ce n’est pas l’appareil qui fait le beau cliché mais la situation et l’oeil du photographe ! On peut faire des mauvaises photos avec un réflex à 3 000€.

Et vous, vous préférez le smartphone, le reflex ou les deux ?